Infos :

  • L'ENA abrite un symposium sino-africain sur la coopération et le développement.
  • 200 exposants paricipent au Salon international de la santé et du matériel médical de Dakar (SISDAK) qui s'ouvre ce mercredi 18 juillet.
  • Macky Sall a reçu en audience le nouveau ministre gambien des Affaires étrangères.
  • Douze milliards de francs seront prochainement débloqués pour financer le relèvement des plateaux techniques des structures de santé situées le long de la RN1.
  • Le ministre de la Santé et de l’Action sociale lance la réflexion sur la décentralisation du recrutement des agents de santé pour une meilleure gestion des ressources humaines.

Actualité

En Casamance, la coalition présidentielle s’impose à Kolda, Sédhiou et Oussouye. Trois départements jusque-là contrôlés par le PDS. Mais dans le détail, la commune de Bignona reste acquise au PDS, avec Mamadou Lamine Keïta, qui rempile pour un second mandat.

Autre fait marquant : la défaite de personnalités influentes de Benno Bokk Yaakar à Ziguinchor. La coalition montée par Doudou Ka et Benoît Sambou, obtient 8 sièges au conseil départemental. Celle du ministre écologiste, Haidar El Ali, en obtient seulement deux. Tous ont été battus par le centriste Abdoulaye Baldé, en poste depuis mars 2009. Ce dernier obtient 24 503 voix sur 43 069. Sa coalition rafle 46 des 60 sièges du conseil départemental.

Cette défaite survient alors même que le président s’était déplacé à deux reprises dans cette commune pour proposer des projets de développement et surtout, convaincre des militants locaux de rejoindre son camp. Au final, note un observateur de la scène politique casamançaise, « cette élection met surtout en valeur un personnage, Abdoulaye Baldé, qui prouve qu’il a une base solide à Ziguinchor ».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.