Infos :

  • Une bande de 5 étrangers a été démantelée par la Division spéciale de cybercriminalité. Elle s’activait dans le trafic de migrants et la confection de faux documents de voyage.
  • Le poète Amadou Lamine Sall lauréat du Prix international de Poésie Fernando D’Almeida au Québec,
  • Babacar Diagne prend service comme président du CNRA.

Actualité

5ème édition du Forum international sur la Finance islamique de l’Afrique de l’Ouest.

Lors de la 5ème édition du Forum international sur la Finance islamique de l’Afrique de l’Ouest sur le thème "Afrique de l’Ouest-Pays du Golf : le pont des investissements directs" le président de la république a invité les pays africains à ne pas être "en marge de cette dynamique internationale".

La finance islamique est un instrument de développement moderne adaptée aux besoins de l’entreprise, de l’Etat et des populations, a affirmé lundi à Dakar le chef de l’Etat, invitant les pays africains à ne pas être "en marge de cette dynamique internationale".

"La finance islamique fondée sur des principes de paix, de justice et d’équité sociale s’affirme comme un instrument de développement moderne adapté aux besoins de l’entreprise, de l’Etat et des populations", a dit Macky Sall.

 Il s’exprimait lors de la 5ème édition du Forum international sur la Finance islamique de l’Afrique de l’Ouest sur le thème "Afrique de l’Ouest-Pays du Golf : le pont des investissements directs".

Ce forum "s’inscrit dans notre volonté de construire une économie forte est stable", a souligné Macky Sall. Il a ajouté : "Cette finance non spéculative qui soutient l’économie réelle a su relever le défi de la normalisation de la standardisation et de la formation. Elle constitue ainsi, un levier de financement complémentaire voire alternative au financement conventionnel".

Le président Sall s’est félicité de l’organisation de cette rencontre qui, selon lui, vise la "promotion de la finance islamique dans notre pays et dans la sous-région".

"Cette initiative majeure lancée depuis 5 ans témoigne de l’engagement constatant de son PDG Mouhamadou Lamine Mbacké à mettre à la disposition des populations, des instruments financiers favorisants le progrès dans la solidarité et le respect des valeurs éthiques", a-t-il salué.

"Son action s’inscrit dans mon ambition de faire de la finance islamique un outil essentiel de la promotion du développement durable au Sénégal", a déclaré Macky Sall.

"Aujourd’hui, a-t-il souligné, la finance islamique se positionne comme une composante essentielle du système financier international après avoir affirmé son leadership dans certains pays asiatique et du moyen orient." Le chef de l’Etat a relevé le caractère "innovant", la "résilience" et la "diversification" de cette finance basée sur les principes de l’islam.

"En tout état de cause, notre continent ne doit pas être en marge de cette dynamique internationale surtout qu’il dispose en la matière des avantages comparatifs à faire valoir. Pour le Sénégal, les enjeux de la finance islamique sont en adéquation avec nos ambitions de construire le Sénégal de tous, le Sénégal pour tous à travers le PSE", a dit Macky Sall.

Le gouvernement a pris "des mesures fortes pour amplifier le développement de la finance islamique afin d’asseoir un système financier inclusif a i".

aps

A la une: 
Fil d'infos: 
oui
Sous-titres: 
La 5ème édition du Forum international sur la Finance islamique de l’Afrique de l’Ouest s'est tenue à Dakar sur le thème "Afrique de l’Ouest-Pays du Golf : le pont des investissements directs".

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.