Infos :

  • Un consensus a été trouvé avec la direction de l’école Sainte Jeanne d’Arc pour la réintégration de ses pensionnaires voilées.
  • Le président Macky Sall participe au 5eme Forum Investir en Afrique à Brazzaville.
  • Tabaski 2019 : Un approvisionnement équilibré du marché national avec plus de 871.000 têtes exposées dans les marchés.
  • Le ministre du travail rappelle que le mardi 13 et le mercredi 14 août correspondant respectivement à des jours ouvrables et met en gardes les absentéistes.
  • Le bateau-hôpital Africa Mercy est arrivé ce mercredi 14 aout au Port autonome de Dakar.

Actualité

Hommage à l'adjudant Tamsir Sané

Le ministre des forces armées a présidé la cérémonie d’hommage funèbre au commandant de la brigade de gendarmerie de Koumpentoum tué en "service commandé".

Le ministre des Forces armées, Me Sidiki Kaba, a salué lundi la mémoire de l’adjudant-major Tamsir Sané, du nom de ce gendarme tué dans une tentative de braquage du bureau de Poste de Koumpentoum (Tambacounda) dont il a loué le "sens du devoir et de la responsabilité".

"Officier de grande valeur, homme de rigueur militaire, l’adjudant-major Tamsir Sané a fait preuve de professionnalisme et du sens du devoir et de la responsabilité durant tous ces 32 ans où il a servi l’armée sénégalaise et des Nations unies", a notamment déclaré Sidiki Kaba lors de la cérémonie d’hommage funèbre au commandant de la brigade de gendarmerie de Koumpentoum tué en "service commandé".

Le ministre des forces armées présidait la cérémonie funèbre au mémorial de la caserne Samba Diéry Diallo, en présence de représentants des forces de défense et de sécurité ainsi que de proches, amis et membres de la famille du défunt.

Le commandant de la Légion est de la gendarmerie nationale, Ibrahima Sy Mbow qui prononçait l’oraison funèbre, a insisté sur "les compétences, l’engagement et le goût des responsabilités" du défunt adjudant major qui a intégré la gendarmerie nationale en janvier 1989.

"Ses compétences et son goût des responsabilités ont été justement récompensés par son admission dans le corps des sous-officiers de carrière en mars 1994", a rappelé le commandant Mbow dans son adresse.

Tamsir Sané a gravi les échelons, passant de maréchal des logis (1998), adjudant en 2009, adjudant-chef en 2012, adjudant-major en janvier 2019.

Il a également été décoré de la médaille des Nations unies en 2009 dans le cadre de sa participation aux opérations de maintien de la paix au Soudan.

L’adjudant-major Tamsir Sané 55 ans marié et père de deux enfants, est né à Saint-Louis. Il était engagé volontaire dans l’armée en 1987, rendu à la vie civile le 30 avril 1989 pour ensuite intégrer la gendarmerie nationale en juillet 1989.

Le commandant a été tué dans la nuit du 26 juillet lors d’une intervention à la suite d’une tentative de braquage du bureau de Poste de Koumpentoum, une commune de la région de Tambacounda.

Deux autres blessés ont été dénombrés dont le vigile du bureau de poste.

L’adjudant-major Tamsir Sané sera enterré au cimetière musulman de Yoff, à Dakar.

rts.sn

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.