Infos :

  • 49 passagers à bord d'une pirogue en partance pour l’Europe a été arraisonnée à Fimela.
  • Le gouvernement annonce un Conseil interministériel sur la modernisation des marchés.
  • Une bande de 5 étrangers a été démantelée par la Division spéciale de cybercriminalité. Elle s’activait dans le trafic de migrants et la confection de faux documents de voyage.
  • Le poète Amadou Lamine Sall lauréat du Prix international de Poésie Fernando D’Almeida au Québec,

Actualité

La Biennale 2018 est une réussite économique

La 13ème Biennale de l’art africain contemporain de Dakar est "une réussite" économique pour le ministre de la Culture. Abdou Latif Coulibaly évalue les retombées du « OFF » entre 1,5 et 3 milliards de FCFA.

La 13ème Biennale de l’art africain contemporain de Dakar est "une réussite" économique pour le ministre de la Culture. Abdou Latif Coulibaly évalue les retombées du « OFF » entre 1,5 et 3 milliards de FCFA.

 "En moyenne, nous avons calculé qu’une exposition « OFF » investie par des privés coûtait entre 6 et 10 millions de francs CFA. Si on prend les 320 « OFF » multipliés par 10, on est quasiment à 3,2 milliards. Si c’est 5 millions, on est à 1,5 milliards de francs CFA", a estimé M. Coulibaly.

Le ministre explique que "l’Etat a investi 500 millions FCFA au titre de la subvention, et avec les institutions qui ont accompagné la biennale, nous avons investi 398 millions voire 400 millions FCFA".

 "C’est dire qu’à moins d’1 milliard de francs CFA, nous avons pu faire des retombées économiques réelles dans les « OFF » qui sont chiffrables entre 1,5 à 3 milliards de francs CFA. Nous pouvons dire que la biennale est une réussite au plan économique", fait-il remarquer.

Ce montant ne prend pas en compte les salaires payés à des menuisiers qui ont travaillé avec les scénographes pour montrer les expositions, ceux des techniciens de lumière, de son, de la vidéo et des restaurateurs.

La 13 ème biennale de l’art africain contemporain de Dakar, ouverte le 3 mai dernier, prend fin le 2 juin prochain.

A partir du prochain Dak’Art l’Etat va porter à un milliard de francs CFA,  la subvention octroyée à la biennale. Engagement pris par le président de la République Macky Sall lors de l’ouverture officielle de la Biennale Dak’Art 2018.

rts.sn

 

A la une: 
Fil d'infos: 
oui
Sous-titres: 
Les « OFF » de la 13e Biennale Dak'Art sont évalués entre 1,5 et 3 milliards cfa selon le ministre de la culture.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.