Infos :

  • Le ministre de la Pêche annonce l’inauguration prochaine d’une usine de fabrication de pirogues en fibres de verre.
  • Ahmed Bachir Kounta, journaliste de la RTS et guide religieux de la famille Kounta de Ndiassane est mort ce jeudi 17 Janvier.
  • La CPI rejette la demande de maintien en prison de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.
  • Aucun film sénégalais ne figure sur la liste des longs métrages de fiction du FESPACO 2019 .
  • Le procureur, Eric MacDonald, demande que Laurent Gbagbo restent en détention le temps que la CPI statue sur la demande d’appel.

Actualité

L'assainissement de Fatick réalisé à près de 70 %

Les travaux du projet d’assainissement des eaux usées et de drainage des eaux pluviales de la ville de Fatick seront achevés "d’ici la fin de l’année’’ 2018, a assuré, le directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS), Lansana Gagny Sakho.

Ces travaux officiellement lancés en mai 2016 "seront achevés d’ici la fin de l’année", a dit le DG de l’ONAS qui effectuait une visite d’évaluation de ces chantiers conduits par l’Etat du Sénégal en partenariat avec la Banque ouest africaine de développement (BOAD) : la station de pompage SP3 de la capitale du Sine, les bassins de rétention des eaux pluviales des quartiers de Peulgha et Mboubane.

Le DG de l’ONAS a visité le réseau d’assainissement des eaux usées du quartier Ndia-Ndiaye avant de terminer sa tournée à la station d’épuration et la station de traitement des boues de vidange située sur la route de Foundiougne.

Le projet d’assainissement des eaux usées et de drainage des eaux pluviales de la ville de Fatick, financé à hauteur de 11 milliards de francs CFA par la BOAD, "est actuellement à un niveau d’exécution global de 68,28%".

Ses travaux prévoient la réalisation de 21,5 kilomètres de réseau d’assainissement en PVC, 670 branchements domiciliaires, 2 stations de pompage ainsi que 2 conduites de refoulement.

Il est également prévu une station d’épuration par lagunage naturel, 1 station de traitement des boues de vidange, la construction d’un siège de l’ONAS à Fatick, et un émissaire de rejet dans le bras de mer.

Le niveau d’avancement des travaux de drainage des eaux pluviales est de 88,5%’’ et concernent notamment la réalisation de 6,5 kilomètres de canaux de drainage en béton armé.

S’y ajoutent 1 bassin de rétention d’une superficie de 4,74 hectares et d’une capacité de 112 000 mètres cube et la réalisation de 4 zones tampon de 1 à 4 hectares pour le stockage temporaire des eaux pluviales.

rts.sn avec aps

A la une: 
Fil d'infos: 
oui
Sous-titres: 
Les travaux d'assainissement de Fatick seront achevés à la fin de l'année.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.