Infos :

  • Une bande de 5 étrangers a été démantelée par la Division spéciale de cybercriminalité. Elle s’activait dans le trafic de migrants et la confection de faux documents de voyage.
  • Le poète Amadou Lamine Sall lauréat du Prix international de Poésie Fernando D’Almeida au Québec,
  • Babacar Diagne prend service comme président du CNRA.

Actualité

Le Sénégal présente la CMU à l'OMS

Le Sénégal a présenté son programme de couverture sanitaire universelle aux dirigeants de l’OMS à Genève.

Le Sénégal a présenté son programme de couverture sanitaire universelle aux dirigeants de l’Assemblée mondiale de la santé, l’organe de décision suprême de l’Organisation mondiale de la santé à Genève.

Le Sénégal a pris l’engagement de "continuer à œuvrer à la réalisation" de la Couverture maladie universelle (CMU), le programme qu’il a lancé en 2013, a assuré le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

La CMU connait une "mise en œuvre satisfaisante", a dit M. Sarr en présentant ce programme aux responsables de l’Assemblée mondiale de la santé, au deuxième jour de cette réunion consacrée à la couverture maladie universelle.

"Le Sénégal est tout à fait à l’aise parce que" la CMU figure "de manière claire" parmi "les points essentiels de sa politique sociale", a-t-il affirmé, en parlant de la couverture sanitaire universelle, thème de la 71e assemblée de l’OMS.

Dans son allocution, Abdoulaye Diouf Sarr a insisté sur la politique sénégalaise de couverture sanitaire universelle. "L’Agence de la couverture maladie universelle a atteint un taux de couverture de six millions de personnes qui sont membres de 674 mutuelles de santé", a-t-il assuré, mettant en relief la gratuité des soins de santé pour les enfants âgé de moins de cinq ans.

Il a également dit aux membres de l’Assemblée mondiale de la santé que l’Etat du Sénégal prend entièrement en charge les césariennes et la prise en charge médicale des personnes âgées de plus de 60 ans.

M. Sarr a aussi parlé des "défis" à relever par l’agence chargée de la politique de couverture sanitaire universelle au Sénégal et de ses "avancées significatives".

Concernant les défis, l’Etat doit assurer "l’équité" en matière d’accès aux soins, dans la mesure où "les objectifs de référence en termes d’infrastructures et de ressources humaines ne sont pas encore totalement atteints".

"Le potentiel des collectivités locales (1%) et du secteur privé doit être renforcé en matière de financement de la santé", a souligné Abdoulaye Diouf Sarr, ajoutant que le Sénégal doit veiller à "la capitalisation des opportunités de financement".

"Nous pouvons réduire progressivement le taux élevé de paiement direct des ménages, qui constitue une source d’exclusion des services de santé et un risque d’appauvrissement", a-t-il dit aux délégués de l’Assemblée mondiale de la santé.

"Les défis évoqués justifient amplement la nécessité d’entreprendre des actions pour une bonne couverture sanitaire", a souligné M. Sarr, ajoutant que l’Etat du Sénégal a entraîné les acteurs de son système de santé dans "une synergie d’actions", pour la réussite de son plan de couverture sanitaire universelle.

rts.sn avec aps

A la une: 
Fil d'infos: 
oui
Sous-titres: 
Le Sénégal présente la CMU à la 71e réunion de l’OMS, dont le thème est "Santé pour tous : s’engager en faveur de la couverture sanitaire universelle".

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.