Infos :

  • Le point focal paludisme de la région médicale de Kaffrine, Ousseynou Fall, alerte contre une "augmentation drastique" des cas de paludisme dans le Ndoucoumane.
  • Au Sénégal les deux tiers des personnes vivant avec le VIH sont dépistées selon Dr Safiatou Thiam.
  • Le ministre de la Culture a remis un million de francs CFA à chacune des deux lauréates sénégalaises du dernier FESPACO.
  • Le match Sénégal-Madagascar du 23 mars sera joué au Stade Lat-Dior de Thiès
  • Le ministre de la Culture "Sargal" les femmes cinéastes lauréates du FESPACO

Actualité

L'Egypte offre des pièces au Musée des civilisations noires.

Le Musée des civilisations noires ouvre le 6 décembre prochain. L'Egypte offre des pièces pour un pavillon permanent de la civilisation pharaonique.

En perspective de l'ouverture du Musée des civilisations noires, la République égyptienne a offert au Sénégal un lot de 23 pièces de duplicatas d’antiquités composées, entre autres, de la pièce illustre du buste de Néfertiti, des statues du roi Akhnaton, de la statue du roi Tuthmosis, une collection du fameux roi Toutankhamon et la statue du scribe significative de la place du savoir dans l’antiquité égyptienne.

La cérémonie de réception de ces objets a eu lieu lundi 10 septembre, au musée. Selon l’ambassadeur de la République d’Egypte, ces pièces offertes qui sont « révélatrices de la grandeur de la civilisation pharaonique », devront permettre de promouvoir la culture africaine.

« L’Egypte a voulu par l’offre de ces duplicatas que le musée soit doté d’un pavillon permanent de la civilisation pharaonique, première civilisation de l’humanité et première des civilisations africaines, témoignant de la place grandiose qu’occupe l’Afrique dans l’histoire du monde », a déclaré Moustapha El Kouny.

Cette offre d’objets d’art s’inscrit aussi dans le cadre du renforcement de la coopération culturelle entre le Sénégal et l’Egypte mais aussi de la promotion des continuités culturelles.

« Il ne fait plus de doute que la grande civilisation égyptienne qui est une fierté pour l’Afrique a sa place au musée des civilisations noires. Nous avons entre les mains une puissante gomme pour effacer les frontières politiques héritées de la colonisation qui se nomme continuités culturelles», a dit le ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly.

rts.sn

A la une: 
Fil d'infos: 
oui

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.