Infos :

  • Tabaski 2019 : Un approvisionnement équilibré du marché national avec plus de 871.000 têtes exposées dans les marchés.
  • Le ministre du travail rappelle que le mardi 13 et le mercredi 14 août correspondant respectivement à des jours ouvrables et met en gardes les absentéistes.
  • Le bateau-hôpital Africa Mercy est arrivé ce mercredi 14 aout au Port autonome de Dakar.
  • Ousmane Tanor Dieng 72 ans, est décédé des suites d’une maladie ce lundi15 Juillet en France.
  • La loi constitutionnelle portant suppression du poste de Premier Ministre a été promulguée par le Président de la république.

Actualité

Liberté de la presse : Sénégal 49e sur 180

Le Sénégal gagne une place par rapport à l’année dernière  avec presque le même score (49e avec 25,81 points) que l’année dernière (50e avec 25,61 points).

Le Sénégal gagne une place par rapport à l’année dernière  avec presque le même score (49e avec 25,81 points) que l’année dernière (50e avec 25,61 points).

« La raison c’est qu’il n’y a pas eu beaucoup de changements dans l’exercice de la profession », a estimé Assane Diagne, le directeur du bureau Afrique de l’Ouest de RSF lors de la publication officielle du classement mondial de la liberté de la presse de l’ONG Reporters sans frontières.

La cérémonie s’est tenue au Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

C’est une première fois en Afrique subsaharienne.

La Norvège conserve pour la troisième fois consécutive sa place de premier avec 7,3 points.

La Finlande retrouve en deuxième position.

La Suède est classée 3e. Le pays perd une place à cause d’une recrudescence de la cybercriminalité explique le rapport.

En Afrique, l’Erythrée 178e s’est classée antépénultième.

Il précède l’avant dernier la Corée 179e, et le Turkménistan qui arrive dernier 180E sur 180 pays avec 84,20 points.

Publié chaque année depuis 2002 à l’initiative de Reporters sans frontières (RSF), le Classement mondial de la liberté de la presse est un outil de plaidoyer essentiel fondé sur le principe de l’émulation entre Etats.

Le Classement est une référence, citée par les médias du monde entier et utilisée par les diplomates et les organisations internationales.

Le Classement est une liste de 180 pays et régions, établie selon sur une appréciation du pluralisme, de l’indépendance des médias, de la qualité du cadre légal et de la sécurité des journalistes dans ces pays et régions.

 Il n’est donc pas un palmarès des politiques publiques et il n’est pas non plus un indicateur de la qualité de la production journalistique dans un pays.

rts.sn

A la une: 
Fil d'infos: 
oui
Sous-titres: 
Le rapport RSF 2019 classe le Sénégal 49e sur 180 pays
tag: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.