Infos :

  • Une bande de 5 étrangers a été démantelée par la Division spéciale de cybercriminalité. Elle s’activait dans le trafic de migrants et la confection de faux documents de voyage.
  • Le poète Amadou Lamine Sall lauréat du Prix international de Poésie Fernando D’Almeida au Québec,
  • Babacar Diagne prend service comme président du CNRA.

Actualité

L'Intersyndicale de la RTS dénonce un conflit d'intétêt du GFM dans le mondial.

L'intersyndicale SYNPICS CNTS de la RTS dénonce le conflit d'intêret du DG de GFM par ailleurs ministre conseiller du président de la république dans le différend qui l'oppose à la RTS pour la retransmission des matchs du Mondial 2018;

Depuis quelques semaines, un faux débat est imposé à la RTS par le Groupe Futurs Médias au sujet  des droits terrestres de retransmission de la Coupe du Monde de Football FIFA Russie 2018, achetés par la RTS auprès du sous-licencié de la FIFA le Groupe ECONET MEDIA.

En effet, le Groupe Futurs Médias prétend avoir acquis les mêmes droits par le biais d’un partenariat avec KWESSI Free Sport, chaîne satellitaire et filiale d’ECONET MEDIA.

Une situation qui a interpellé les autorités étatiques, qui ont réuni les deux parties RTS et GFM pour leur demander de surseoir à toute procédure judiciaire afin de privilégier le dialogue dans le règlement du différend causé par ECONET MEDIA.

Conséquence, la chaîne terrestre TFM - partenaire d’une chaîne satellitaire KWESSI Free Sport - a pourtant diffusé le même signal terrestre que la RTS1 pour la cérémonie et le match d’ouverture de la Coupe du Monde. Quelle duperie !

Considérant que :

* la RTS, organisme de  service public audiovisuel ,  a acquis, par contrat dûment signé avec  ECONET MEDIA, moyennant une importante contrepartie financière, les droits de diffusion terrestres sur tout le territoire sénégalais et que ECONET MEDIA,  par courrier en date du 18 avril 2018 a précisé à l’endroit de la RTS « n’avoir: concédé sous licence les droits de la Coupe du Monde FIFA 2018 à aucun autre diffuseur au Sénégal,  GFM, TFM ou l’OBS TV y compris  »;

* les agissements de Monsieur Youssou NDOUR en sa double casquette de Ministre Conseiller et de PDG du Groupe Futurs Medias, posent un véritable conflit d’intérêts. De tels actes ne militent pas en faveur de la transparence et de l’équilibre du secteur audiovisuel au Sénégal ;

* la RTS en tant que service public doit bénéficier du soutien sans faille de l’autorité publique ;

L’intersyndicale SYNPICS – CNTS RTS :

*  Déplore et fustige les propos – relayés par la presse - irrévérencieux et irresponsables tenus par Monsieur Youssou NDOUR à l’endroit de la RTS et de son personnel qui ont grandement contribué à la réussite dont il se targue aujourd’hui ;

*  Considère cet état de fait comme un précédent dangereux pour les intérêts de la RTS et une menace grave tendant à fragiliser l’audiovisuel public ;

Par conséquent, L’Intersyndicale  SYNPICS – CNTS RTS:

*  invite la Direction Générale de la RTS à user de toutes les voies de droit pour rétablir la RTS dans son droit d’unique sous licence des droits terrestres de retransmission TV de la Coupe du Monde de Football sur le territoire national sénégalais ;                                                                                                                                                   

*  En appelle à l’autorité publique pour la sauvegarde de cette institution qu’il a consenti à bâtir par d’importants moyens ;

Fait à Dakar le 14 juin 2018, l’Intersyndicale SYNPICS/CNTS - RTS

A la une: 
Fil d'infos: 
oui
Sous-titres: 
L'intersyndicale de la RTS dénonce les agissements du PDG du Groupe Futurs Medias et Ministre Conseiller qui posent un véritable conflit d’intérêts dans la diffusion du mondial.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.