Infos :

  • Le rapport RSF 2019 classe le Sénégal 49e sur 180 pays
  • La réalisatrice sénégalaise Mati Diop avec son film "Atlantique" est sélectionnée pour la palme d’or du Festival de Cannes.
  • La population du Sénégal est estimée à 15 726 037 habitants en 2018.
  • Le Chef de l’Etat a invité le Premier Ministre à tenir, avant fin avril 2019 un conseil interministériel pour la préparation de la campagne de commercialisation agricole
  • Le président de la République arabe d’Égypte Abdel Fattah Al Sisi est arrivé à Dakar jeudi en début d’après-midi pour une visite officielle de trois jour

Actualité

Macky Sall demande de régler la facture des écoles privées

Le président de la République a invité le gouvernement à "accélérer" le paiement des factures de la prise en charge des étudiants orientés dans les établissements d’enseignement supérieur privés.

Le président de la République, Macky Sall, a invité mercredi le gouvernement à "accélérer" le paiement des factures de la prise en charge des étudiants orientés dans les établissements d’enseignement supérieur privés.

"Le chef de l’Etat invite le gouvernement à accélérer le processus de règlement des factures relatives à la prise en charge des étudiants orientés dans les établissements privés d’enseignement supérieur", annonce le communiqué du conseil des ministres du 17 Octobre.

C'est pour l’"amélioration des conditions d’enseignement et de recherche" dans les universités, précise le communiqué publié à la fin du conseil des ministres. 

Des étudiants orientés par le ministère de l’Enseignement supérieur dans des universités privées ont été renvoyés pour non-paiement des frais de scolarité par l’Etat.

Le Cadre unitaire des organisations des établissements privés d’enseignement supérieur du Sénégal évalue à "plus de 16,4 milliards de francs CFA" le montant que doit l’Etat aux etablissements privés au titre de l’année académique 2017-2018. 

Faute de pouvoir les inscrire tous dans les universités publiques, le gouvernement a entrepris depuis quelques années d’orienter une partie des bacheliers dans des universités privées et de payer les frais de scolarité.

Le communiqué du conseil des ministres annonce également que "le président de la République [a rappelé] au gouvernement la nécessité de veiller au suivi permanent de l’exécution, dans les délais contractuels, des programmes de construction d’infrastructures pédagogiques et sociales", "dans l’ensemble des universités et établissements publics d’enseignement supérieur" que l’Etat est en train de faire construire".

rts.sn

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.