Infos :

  • Sidy Lamine Niasse 68 ans, patron du groupe de presse Walfadjri, est décédé ce mardi 04 décembre.
  • Baaba Maal a reçu le "Prix Music in Africa Honorary Award 2017" de la Fondation "Music in Africa".
  • La 27éme édition de la Foire Internationale de Dakar (FIDAK) se tiendra du 29 Novembre au 16 Décembre 2018.
  • Le ministre de la Santé annonce un Plan quinquenal de lutte contre le cancer
  • Le Sénégal est à la 141e place sur 190 dans le classement du Doing business 2019.

Actualité

OFNAC : vulgariser la déclaration de patrimoine

L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) a l’ambition de davantage vulgariser les fondements de la déclaration de patrimoine et les critères d’assujettissement pour prévenir la corruption.

L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) a l’ambition de davantage vulgariser les fondements de la déclaration de patrimoine et les critères d’assujettissement pour prévenir la corruption. C’est ce qu’a déclaré Mariéme Samb Fall, responsable de son département patrimoine à Diourbel jeudi.

Elle estime que la corruption est facilitée "par une mauvaise connaissance des fondements de la déclaration de patrimoine et une incompréhension des critères d’assujettissement" de la part des personnes concernées.

Dans son plan annuel de travail, l’OFNAC fait de la sensibilisation dans toutes les régions du Sénégal, dans le but de "communiquer et sensibiliser" sur le système sénégalais de déclaration de patrimoine dans les localités hors de la région de Dakar, le but de ces missions étant aussi de "maitriser la base de données des assujettis".

Deux catégories sont concernées par la déclaration du patrimoine. Celui relevant du "critère institutionnel" et celui des "administrateurs de crédits".

La première catégorie concerne le président de la République, le Premier ministre, les ministres ainsi que le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

La seconde catégorie regroupe les administrateurs de crédits titulaires, secondaires ou suppléants, les comptables publics qui effectuent des opérations qui atteignent 1 milliard de FCFA l’année.

rts.sn

A la une: 
Fil d'infos: 
oui
Sous-titres: 
L’OFNAC veut vulgariser les fondements de la déclaration de patrimoine et les critères d’assujettissement.
tag: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.