Infos :

  • Tabaski 2019 : Un approvisionnement équilibré du marché national avec plus de 871.000 têtes exposées dans les marchés.
  • Le ministre du travail rappelle que le mardi 13 et le mercredi 14 août correspondant respectivement à des jours ouvrables et met en gardes les absentéistes.
  • Le bateau-hôpital Africa Mercy est arrivé ce mercredi 14 aout au Port autonome de Dakar.
  • Ousmane Tanor Dieng 72 ans, est décédé des suites d’une maladie ce lundi15 Juillet en France.
  • La loi constitutionnelle portant suppression du poste de Premier Ministre a été promulguée par le Président de la république.

Actualité

Saint-Louis en alerte contre la dengue

Le médecin de chef de la région médicale de Saint-Louis, docteur Seynabou Ndiaye, assure que les services sanitaires locaux sont "en situation de veille et d’alerte" pour détecter et prendre en charge d’éventuels cas de dengue.

Le médecin de chef de la région médicale de Saint-Louis, docteur Seynabou Ndiaye, assure que les services sanitaires locaux sont "en situation de veille et d’alerte" pour détecter et prendre en charge d’éventuels cas de dengue.

Les cas suspects de dengue signalés à Rosso-Sénégal, à la frontière avec la Mauritanie, ont évolué favorablement vers la guérison selon docteur Ndiaye.

"Suite à la notification de la Mauritanie à l’OMS’’ portant sur "des cas de dengue confirmés à Rosso-Mauritanie, nous nous sommes rendus effectivement à Rosso Sénégal, pour constater ces cas et après avoir consulté les registres en place, on a pu détecter que ces cas suspectés sont des cas de dengue déjà guéris", a-t-elle expliqué.

Elle annonce une "vaste campagne de sensibilisation" des populations, afin de les amener à se référer "immédiatement aux structures de santé en cas fièvre et de douleurs articulaires, pour prise une prise charge rapide".

Les structures sanitaires de la région de Saint-louis "sont aujourd’hui en situation de veille et d’alerte’’, de tous les cas suspects, pour un bon suivi de la situation, ainsi que des activités de pulvérisation menées par les services d’hygiène".

Des opérations de saupoudrage et de désinsectisation sont également menées, pour venir à bout du vecteur de la dengue, une infection virale transmise par un type de moustique a ajouté docteur Seynabou Ndiaye.

A l’en croire, les moyens de lutte contre la maladie sont "à la portée des populations » et passe par une bonne surveillance des règles d’hygiène corporelle et de leur environnement.

rts.sn

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.