Infos :

  • Le pont de Farafégné sur le fleuve Gambie, sera ouvert à la circulation dès janvier prochain.
  • Le président Macky participera à la Conférence sur l’investissement en Arabie Saoudite le 24 Octobre.
  • Le président Macky Sall effectue une tournée économique dans la région naturelle de la Casamance, du 18 au 22 octobre.
  • Un protocole entre les huiliers et le ministre du commerce pour promouvoir la production locale

Actualité

Top départ pour le parrainage des candidats à la présidentielle

La collecte des parrainages pour les candidatures à la prochaine présidentielle de février 2019 débute ce lundi 27 Aout.

La Direction générale des élections (DGE) a entamé la supervision de la collecte des parrainages des candidats à l’élection présidentielle du 24 février 2019. Elle a tenue une réunion d’information sur le démarrage des opérations de collecte des parrainages, à l’intention des coordinateurs nationaux des personnes désirant se présenter à l’élection présidentielle de février 2019.

Une occasion pour le ministère de l’Intérieur de rappeler à toutes les personnes désireuses de présenter leur candidature à l’élection présidentielle du 24 février 2019, qu’elles doivent désigner, dans le cadre du parrainage, un coordinateur national, conformément à l’article L.57 DU Code électoral ».

La révision constitutionnelle du 19 avril 2018 impose désormais aux candidats à la présidentielle un parrainage de 0,8% du corps électoral. « Le parrainage était jusqu’ici limité aux candidatures indépendantes. Pour être recevable, toute candidature doit être accompagnée de la signature d’électeurs représentant au minimum 0,8% et au maximum 1 % du fichier électoral général, selon le Code électoral révisé ». La collecte des parrainages va durer trois mois.

Les électeurs signataires doivent être domiciliés dans au moins sept régions, à raison de deux mille au moins par région. Et selon le Code électoral, la liste des électeurs ayant parrainé le candidat doit être présenté sur fichier électronique et en support papier ; un électeur ne peut parrainer qu’un seul candidat.

« Une partie des électeurs doit obligatoirement provenir de sept régions au moins à raison de deux mille au moins par région, le reste devant être réparti sans précision de quota dans toutes les circonscriptions administratives ou juridictions diplomatiques ou consulaires », selon la Direction des élections.

Le Code électoral précise que dans le cas d’une présence sur plus d’une liste, le parrainage sur la première liste contrôlée selon l’ordre de dépôt est validé et est invalidé pour les autres.

« Si du fait de cette invalidation, une liste n’atteint pas le minimum requis des électeurs inscrits au fichier ou le minimum par région, notification en est faite au mandataire concerné.

Celui-ci « peut procéder à la régularisation par le remplacement jusqu’à concurrence du nombre de parrainages invalidés dans les 48 heures » comme le prévoit la loi.

rts.sn

 

 

A la une: 
Fil d'infos: 
oui
Sous-titres: 
La collecte des parrainages pour les candidatures à la prochaine présidentielle de février 2019 débute ce lundi 27 Aout.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.