Infos :

  • 49 passagers à bord d'une pirogue en partance pour l’Europe a été arraisonnée à Fimela.
  • Le gouvernement annonce un Conseil interministériel sur la modernisation des marchés.
  • Une bande de 5 étrangers a été démantelée par la Division spéciale de cybercriminalité. Elle s’activait dans le trafic de migrants et la confection de faux documents de voyage.
  • Le poète Amadou Lamine Sall lauréat du Prix international de Poésie Fernando D’Almeida au Québec,

Actualité

Un fonds d’appui au journalisme d’investigation

Un fonds d’appui au journalisme d’investigation pour huit projets soumis par des journalistes sénégalais.

Huit projets soumis par des journalistes sénégalais provenant de divers médias vont bénéficier d’un Fonds d’appui au journalisme d’investigation dont la première édition a été lancée le 28 juin dernier par E-jicom, une école de journalisme dakarois, de concert avec le European Journalism Center (EJC), selon les promoteurs du projet.

Ils ambitionnent, par ce biais, de "promouvoir la pratique de l’investigation journalistique sur des sujets d’intérêt public dans les médias sénégalais". 

"Ce Fonds entend encourager ce genre journalistique au Sénégal et inciter les médias à contribuer au débat public par la pratique d’un journalisme de qualité sur les questions vitales de notre société", peut-on lire dans un communiqué. 

Selon le texte, cette initiative "entre dans le cadre d’un projet plus vaste, Ethique et Excellence dans le Journalisme (EEJ)", mis en depuis 2017 par E-jicom (Ecole supérieure de journalisme, des métiers de l’Internet et de la communication), avec l’appui de l’EJC, le European Journalism Center.

Dans le cadre de la première édition, signale le communiqué, "le Fonds a décidé d’appuyer des projets relatifs à la bonne gouvernance et pouvant contribuer à exposer la mauvaise gestion dans différents secteurs de la vie nationale".

Les huit projets sélectionnés ont été choisis par un jury international, suite à un appel public à candidatures ayant permis aux journalistes de soumettre leurs sujets avant que le jury, conjointement mis en place par E-jicom et EJC, ne délibère sur les projets éligibles, précise le communiqué. 

Il fait valoir que les projets choisis par le jury "l’ont été sur la base de critères comme l’originalité, la pertinence, la faisabilité, l’intérêt public, etc."

Les journalistes sélectionnés se retrouveront en atelier avant la remise des fonds et le lancement effectif de leurs travaux, signale-t-on de même source.

aps

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.