Logo rts transEmissionslogo RTS2 TransLogo RTS3RTS4 Casamance En DirectJT-20HEURES-50PX
ImgRSIChaineNationaleDakar-FMMatam-FMSaintLouis-FMZiguinchor-FMTamaba-FMThies-FMLouga-FMDiourbel-FMToubaMbake-FMKolda-FM
 
 
DERNIERES INFOS :
A+ A A-

Baisse des taux directeurs de la BCEAO de 25 points

  • jeudi 5 septembre 2013 08:17
tiemoko  myelitLe Comité de politique monétaire de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) a décidé de baisser de 25 points base les taux directeurs de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), selon le communiqué final issu de la 3ème session ordinaire réunie mercredi au siège de l'institution à Dakar.

''Le taux minimum de soumission aux opérations d'appels d'offres d'injection de liquidités passe de 2,75% à 2,50% et le taux de guichet de prêt marginal est fixé à 3,50% contre 3,75% précédemment'', a indiqué le président du Comité de politique monétaire (CPM), le gouverneur de la BCEAO, à la clôture de la session.

''Cette baisse devrait conforter le mouvement de baisse des taux débiteurs des banques et améliorer les conditions de financement des économies'', a dit Thiemoko Meyliet Koné.

Le président du Comité de politique monétaire a souligné que l'organe ''a senti depuis la détente des premiers taux, une certaine baisse des taux débiteurs au niveau des banques et sur les marchés''.

Pour Thiémokho Meyliet Koné, ''si le coût de l'argent est moins cher à la BCEAO, les banques qui viennent s'y approvisionner ont des raisons de baisser un peu plus leur taux même si l'effet n'est pas mécanique et n'est pas de la même ampleur''.

''Il n'y a pas que le taux de la Banque centrale qui constitue l'essentiel du taux de sortie d'une banque qui a ses services, ses structures et un certain nombre de charges, en plus du profil de l'emprunteur selon les risques'', a-t-il souligné.

Mais globalement, il a relevé que la Banque centrale souhaite la baisse des taux débiteurs des banques.

Le président et les membres du Comité de politique monétaire ont également exhorté les Etats membres de l'Union à ''poursuivre la mise en œuvre des réformes structurelles indispensables pour la réalisation d'une croissance économique forte dans l'UEMOA''.

A cet égard, M. Koné a indiqué qu'il importe de maintenir les efforts d'assainissement des finances publiques et de mobilisation des ressources pour le financement des investissements.

Les membres du Comité de politique monétaire ont en outre mis l'accent sur la nécessité d'améliorer le climat des affaires dans les Etats membres.

La BCEAO est la banque d'émission des huit Etats membres de l'UEMOA qui ont en commun le franc CFA. Il s'agit du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée-Bissau, du Mali, du Niger, du Togo et du Sénégal.

APS

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Législative 2017  

Articles récents

Prev Next

Articles Populaires