Logo rts transEmissionslogo RTS2 TransLogo RTS3RTS4 Casamance En DirectJT-20HEURES-50PX
ImgRSIChaineNationaleDakar-FMMatam-FMSaintLouis-FMZiguinchor-FMTamaba-FMThies-FMLouga-FMDiourbel-FMToubaMbake-FMKolda-FM
 
 
DERNIERES INFOS :
A+ A A-

Une trentaine de pro-Morsi tués par des tirs de l'armée égyptienne

  • lundi 8 juillet 2013 08:57

Armée EgypteL'armée égyptienne a tiré sur des manifestants soutenant le président déchu Mohamed Morsi, lundi matin, devant le siège de la Garde républicaine au Caire. Au moins 34 personnes ont été tuées, selon le ministère de la Santé.

Au moins 34 partisans de l'ancien président déchu Mohamed Morsi ont été tués par l'armée égyptienne devant le siège de la Garde républicaine au Caire, lundi 8 juillet, selon un responsable du ministère de la Santé cité par l'agence AP. Le fonctionnaire égyptien, Khaled el-Kathib, a également fait état de près de 300 blessés.

L'armée égyptienne a confirmé avoir ouvert le feu, dénonçant l'attaque d'un "groupe terroriste" qui aurait tenté de pénétrer à l'aube dans ce bâtiment de la Garde républicaine. Les militaires affirment de leur côté qu'un officier a été tué et 40 autres blessés lors de cette attaque.

Le parti salafiste Al Nour, qui avait soutenu le coup d'État militaire du 3 juillet, a aussitôt annoncé qu'il se retirait des tractations politiques sur la composition d'un gouvernement de transition, dénonçant un "massacre" perpétré par l'armée.

"Massacre"

Des manifestants pro-Morsi, joints par l'AFP, ont confirmé que l'armée égyptienne avait attaqué leur rassemblement avec des tirs à balles réelles et des grenades lacrymogènes. "J'ai vu de mes propres yeux des gens sur lesquels on a tiré", a déclaré l'un d'eux. Il a ajouté que les forces de l'ordre avaient ensuite poursuivi de nombreux manifestants.

"Il y a beaucoup de blessés mais nous n'avons pas encore de nombre exact", a confirmé un autre manifestant. "Ils veulent faire partir les manifestants" qui ont affirmé dimanche qu'ils poursuivraient leur sit-in "pour une durée illimitée", a-t-il estimé. Vendredi dernier, au même endroit, quatre islamistes avaient été tués dans des échanges de tirs avec l'armée.

Les partisans des Frères musulmans sont mobilisés en masse depuis plus de 10 jours dans différents endroits du Caire pour défendre la "légitimité" de l'ex-chef d'État, premier président élu démocratiquement de l'histoire du pays, en mai 2012.

Mercredi soir, l'armée a déposé Mohamed Morsi après des manifestations d'une ampleur inédite en Égypte. Les forces de sécurité ont ensuite lancé une vaste campagne d'arrestations à l'encontre de la puissante confrérie, incarcérant plusieurs de ses hauts dirigeants.

France 24

Dernière modification le lundi, 08 juillet 2013 09:14

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Législative 2017  

Articles récents

Prev Next

Articles Populaires