Logo rts transEmissionslogo RTS2 TransLogo RTS3RTS4 Casamance En DirectJT-20HEURES-50PX
ImgRSIChaineNationaleDakar-FMMatam-FMSaintLouis-FMZiguinchor-FMTamaba-FMThies-FMLouga-FMDiourbel-FMToubaMbake-FMKolda-FM
 
 
DERNIERES INFOS :
A+ A A-

Nigeria : Boko Haram frappe encore et fait 34 morts

  • lundi 2 septembre 2013 08:40
Boko Haram frappe 1Les violences se poursuivent au Nigeria avec les exactions attribuées aux membres de la secte islamiste, Boko Haram. Ce samedi, 38 personnes auraient encore perdu la vie suite à une attaque attribuée aux membres de ce groupe.

Encore une journée macabre au Nigeria. 38 personnes ont été tuées ce samedi par des hommes armés soupçonnés d'appartenir à la secte islamiste Boko Haram. Le massacre a eu lieu au nord-est du Nigeria, dans le village de Yaguwa et la forêt de Manguno.

Les membres de la secte Boko Haram semblent être décidés à dissuader les populations qui se constituent en milices pour aider l'armée régulière. En ce sens que les membres de la secte sont en train de mener une opération de nettoiement. C'est ainsi qu'ils ont tué 24 personnes appartenant à une milice locale. Il serait reproché à ce village d'aider l'armée à combattre les islamistes dans la localité. Les membres de Boko Haram se seraient fait passer pour des militaires pour gagner la confiance des villageois. Ils les ont transportés jusque dans la forêt avant de les exterminer. Ils en ont tué 24, pendant que 34 autres villageois seraient portés disparus.

Autre localité, autre bilan macabre. Selon Alhaji Garba Ali, responsable municipal de la localité de Damboa, 14 nomades auraient été tué par les membres de Boko Haram. Ces derniers ont eu une altercation avec des nomades et en ont tué 2. Au moment où ces nomades ont voulu sonner la riposte, ils se sont heurtés à une secte impitoyable qui a profité de la différence des armes disposées par les bergers pour en tuer 12 autres. En effet, dotés d'arc et de flèches, les nomades ne pouvaient pas peser face à des hommes armés de kalachnikov et autre matériels sophistiqués.

La traque des milices qui soutiennent l'armée se poursuit de plus belle. Déjà le 12 août dernier, des tireurs soupçonnés d'être des membres de Boko Haram sont entrés dans une mosquée, ont ouvert le feu et tué 44 fidèles musulmans. Un massacre qui a eu lieu dans la ville de Konduga. La semaine qui a suivi, plus précisément le 19 août, 5 autres villageois avaient été tus par Boko Haram, toujours dans le cadre de ses représailles.

Afrik
Dernière modification le lundi, 02 septembre 2013 09:07

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Législative 2017  

Articles récents

Prev Next

Articles Populaires