Logo rts transEmissionslogo RTS2 TransLogo RTS3RTS4 Casamance En DirectJT-20HEURES-50PX
ImgRSIChaineNationaleDakar-FMMatam-FMSaintLouis-FMZiguinchor-FMTamaba-FMThies-FMLouga-FMDiourbel-FMToubaMbake-FMKolda-FM
 
 
DERNIERES INFOS :
A+ A A-

L’IAHP est responsable de 21342 décès chez l’homme (représentant FAO)

  • mercredi 27 septembre 2017 10:38
VirusLa souche H5N1 du virus de l'Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) a, depuis son apparition en 2004, provoqué la mort de 21.342 personnes a déclaré, mardi à Dakar, le représentant-résident de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) au Sénégal, Réda Lebtahi.

"Depuis son apparition en 2004 en Asie, la souche H5N1 du virus de l'Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) est responsable de 21342 décès chez l'homme", a indiqué Réda Lebtahi.

M. Lebtahi a fait cette annonce à l'ouverture d'un atelier régional de formation de trois jours sur l'élaboration des Procédures opérationnelles de mise en œuvre des Plans de contingence pour la Surveillance et le Contrôle des foyers d'Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP).

Devant le ministre sénégalais de l'Elevage et des Productions animales, Aminata Mbengue Ndiaye, le représentant-résident de la FAO a ajouté que ce virus a causé la mort "de millions de volailles" et engendré des pertes économiques évaluées à "plusieurs milliards de Dollars".

"La FAO et ses partenaires techniques ont déployé de nombreux efforts pour aider les services vétérinaires à faire face à cette maladie" a-t-il fait noter.

Réda Lebtahi a en outre appelé les participants venus de dix pays d'Afrique de l'ouest et du centre à s'approprier des conclusions de cet atelier "pour le bénéfice de leurs pays respectifs".

"Cette rencontre offre l'opportunité aux participants de se familiariser avec les outils de base nécessaire pour l'élaboration des Procédures opérationnelles standards (POS) par des exercices pratiques de sorte que les pays puissent disposer d'une première mouture de leurs POS à la fin de l'atelier", a-t-il souligné.

Des délégations en provenance du Cap Vert, de la Côte d'Ivoire, Bénin, du Burkina Faso, de la Guinée, de la Guinée Bissau, du Mali de la Mauritanie et du Togo prennent part à cet atelier qui se poursuit jusqu'à jeudi.

APS

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Législative 2017  

Articles récents

Prev Next

Articles populaires