Logo rts transEmissionslogo RTS2 TransLogo RTS3RTS4 Casamance En DirectJT-20HEURES-50PX
ImgRSIChaineNationaleDakar-FMMatam-FMSaintLouis-FMZiguinchor-FMTamaba-FMThies-FMLouga-FMDiourbel-FMToubaMbake-FMKolda-FM
 
 
DERNIERES INFOS :
A+ A A-

« Une hospitalité légendaire, un atout pour l’image du Sénégal » (rapport)

  • vendredi 10 février 2017 00:08
rapport jumia 2017 1"Le Sénégal possède un vrai potentiel touristique", relève-t-on dans le rapport dénommé : Hospitality Report Sénégal 2016 qui fait l'économie des activités du secteur touristique au Sénégal. Ce deuxième document du genre, présenté ce jeudi 9 février 2017, réunit plusieurs sources dont les données de la Banque mondiale et de l'Organisation Mondiale du Tourisme.

« Ce rapport consacré à l'industrie hôtelière sénégalaise examine les tendances et les données du secteur durant l'année 2016 ainsi que de l'apport des nouvelles technologies », a déclaré Guillaume Pepin, Directeur Afrique de l'ouest - Jumia Travel, auteur dudit rapport.

L'industrie hôtelière et du voyage au Sénégal a connu une croissance remarquable depuis l'avènement d'Internet.

« Le pays (Sénégal) connaît également depuis quelques années le développement de l'écotourisme très prisé par les touristes internationaux (parcs, villages touristiques, etc.). A cela s'associe l'offre culturelle très riche », précise-t-on.

Plusieurs critères ont contribué à cette expansion du secteur notamment, l'offre touristique diversifiée, correspondant aux attentes de nouveau type de voyageurs: aventure, écotourisme, culture, originalité.

Pour M. Pepin, le Sénégal, berceau de la Téranga, est un pays fascinant, plein de charme qui ne demande qu'à être découvert.

Aussi, mentionne-t-on « le climat social et sécuritaire est approprié pour le développement du tourisme comme celui des affaires est favorable pour de nouveaux projets touristiques ».

L'industrie touristique représente 6,3% du PIB du pays, ce pourcentage pourrait connaître d'ici à 2020 une croissance importante grâce aux nombreux investissements infrastructurels entrepris par le Sénégal.

Selon le rapport, en 2016, les recettes touristiques ont été estimées à 465,9 milliards de francs CFA. Avec une répartition de recettes évaluées à 63,8% pour les touristes internationaux, et 36,2% pour les voyageurs locaux.

Si cette tendance se poursuit, la contribution directe du secteur du voyage et Tourisme au PIB devrait croître de 5 % par an d'ici à 2026, soit 762,3 milliards de francs Cfa, révèle le document.

JB – www.rts.sn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Législative 2017  

Articles récents

Prev Next