Le directeur général sortant de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), le Nigérien Mohamed Moussa, a été réélu lundi à Dakar, pour un mandat de 4 ans.
Le directeur général sortant de l’ASECNA avait trois autres adversaires : le Mauritanien Hassen Ould Ely, le Centrafricain Théodore Jousso et le Camerounais Zoa Etoundi.


La 66e session extraordinaire du comité des ministres de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar, dont l’ordre du jour porte sur la désignation du futur directeur général pour une durée de quatre ans (à partir du 1er janvier 2021), s’est ouverte lundi à Dakar.
La rencontre a été présidée par le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr.


Outre les capacités managériales, il a évoqué ’’l’impératif’’ pour le directeur général de ‘’maintenir la cohésion et les acquis d’une organisation d’intégration africaine qui fait référence en matière d’aviation civile’’.
Le président du comité des ministres de l’ASECNA, le Béninois Hervé Hehomey, a souligné les ‘’défis majeurs’’ qui attendent le prochain directeur général, lequel, selon lui, ‘’doit avoir un leadership clair, capable de porter une agence dont la principale clientèle (les compagnies aériennes) est aujourd’hui fortement impactée par la crise sanitaire’’.

rts.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici