Le Chef de l’Etat Macky Sall a présidé Le Conseil présidentiel sur la relance de l’économie sénégalaise hier mardi au Centre international de Conférence Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), en présence des parties prenantes de la politique économique et sociale du Senegal.

Il a abordé plusieurs questions dont les perspectives de croissance économique du Senegal, le transport, les inondations les reformes des secteurs, le code de la presse entre autres.

La mise en œuvre du deuxième Plan d’actions prioritaires (PAPII) du Plan Sénégal émergent(PSE) pour la relance de l’économie, nous permettra de retrouver un taux de croissance du PIB de 5,2% l’an 2021’’, a-t-il déclaré.

« Nous allons reprendre la croissance de 5, 2% dès 2021, 7,2% en 2022 et en 2023 si toutes les conditions sont réunies, le Senegal va atteindre pour la première fois une croissance à deux chiffres, notamment 13, 7 %’’.

Concernant le transport, le président de la République a fait savoir qu’il est « inconcevable que des 40 ans, des minicars et des 7 places vétustes continuent à assurer le transport public ».

Parlant des reformes, le chef de l’etat a déclaré : « Pas de reformes, pas d’argent ».

Pour le code de la presse, il a indiqué qu’il est « temps que le ministre de tutelle ressorte le décret d’application pour le faire passer prochainement ».

Le président Macky Sall a déclaré sur les inondations que « l’actuel gouvernement a fait ce qu’aucun gouvernement n’a fait en matière de lutte contre le phénomène depuis 1960 ».

Le Train express régional (TER) sera mis en service « dans les prochains mois », a-t-il aussi assuré.

rts.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici