Quatre personnes infectées par le nouveau coronavirus ont été détectées à Sao Tomé-et-Principe, l’un des derniers pays d’Afrique où aucun cas n’avait été déclaré, a annoncé le Premier ministre, Jorge Bom Jesus.
En l’absence du matériel nécessaire pour réaliser les tests dans l’archipel, les échantillons ont été “transmis au Gabon avec le soutien de l’OMS, et révèlent que quatre tests sont considérés positifs”, a affirmé lundi le Premier ministre.
Sao Tomé-et-Principe avait par ailleurs déjà pris des mesures pour essayer d’empêcher une propagation du virus, avec la fermeture de ses frontières malgré la place importante du tourisme dans l‘économie locale et la mise en quarantaine de certains cas à risque.
“Nous allons suivre de près tous les concitoyens ayant terminé une quarantaine le week-end dernier. Ils ont des instructions du ministère de la Santé pour rester confinés pendant une semaine, jusqu‘à lundi prochain”, a ajouté le Premier ministre.
Archipel lusophone situé à 350 km des côtes du Gabon et de la Guinée équatoriale, Sao Tomé et Principe est l’un des pays les plus pauvres du monde.

rts.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici