La conférence internationale sur ‘’le développement durable et la dette soutenable’’ s’est ouverte ce lundi 2 décembre à Dakar.

Le président Macky Sall  qui présidait la rencontre a estimé que l’investissement dans les forces de défense et de force de sécurité est ’’un impératif existentiel’’, ’’une question de survie’’ face à des ’’groupes terroristes armés et déterminés’’.

’’Face à des groupes terroristes armés et déterminés, l’investissement dans les forces de défense et de force de sécurité devient non pas option mais, un impératif existentiel, une question de survie’’, a déclaré le chef de l’Etat sénégalais.

’’Tout pays est obligé de s’équiper face à une agression. Il nous faut donc trouver des mécanismes afin de prendre en compte, la situation exceptionnelle qui fait que des ressources en principe dédiées au développement, financent l’effort sécuritaire ou l’effort de guerre’’, a-t-il ajouté.
Les présidents du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, du Niger, Mouhamadou Issoufou, de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, du Togo, Faure Gnassingbé, et du Bénin, Patrice Talon, prennent part à cette rencontre.

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, et Amina Mohammed, vice-secrétaire générale des Nations unies, y participent également.

Des représentants d’organisations internationales, du secteur privé, du monde universitaire et de la société civile prennent part à la conférence.

Cette rencontre permettra aux participants de discuter de leur contribution au développement durable en Afrique subsaharienne, selon les organisateurs, le FMI, le Sénégal, les Nations unies et le Cercle des économistes.

rts.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici