L’ancien ministre malien des affaires étrangères Moctar Ouane, a été nommé Premier ministre.

Il était depuis quelques temps conseiller diplomatique à l’UEMOA.

Le nouveau Premier ministre malien Moctar Ouane est plutôt à équidistance des partis.

Sur ce point, il a par exemple été préféré aux 14 candidats du M5, le mouvement qui a contribué à la chute du président Ibrahim Boubacar Keita.

L’ancien ministre des Affaires étrangères, il a également représenté le Mali à l’étranger.

Mais il peut également aider à consolider les liens avec les pays de la sous-région.

Il connaît personnellement plusieurs chefs d’État. Et avant d’être nommé Premier ministre, il travaillait à l’UEMOA, où il était en charge de la partie « paix et sécurité ». Une autre qualité pour occuper la primature.

Formé à Dakar puis en France sur les bancs de l’École nationale d’administration, il est originaire de la région de Mopti dans le centre du pays et jouit à 64 ans d’une longue expérience dans la diplomatie. Pendant sept ans, Moctar Ouane a représenté le Mali comme ambassadeur aux Nations unies, avant d’être nommé en 2004 ministre des Affaires étrangères. Il y reste jusqu’en 2011 reconduit de gouvernement en gouvernement, sous la présidence d’Amadou Toumani Touré.

« C’est un fin connaisseur des institutions de la République », glisse un observateur averti, qui lui connait aussi une passion pour l’ancien président français François MItterrand. « Il a lu tous ses livres » dit-il.

Ces dernières années, Moctar Ouane était en retrait de la scène politique nationale en tant que fonctionnaire de l’UEMOA.

D’abord comme conseiller politique, puis au poste de délégué général chargé de la paix et de la sécurité.

Son premier test sera sans doute la formation de son gouvernement, annoncé pour mardi prochain.

rts.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici