Infos :

  • Le ministre de la Pêche annonce l’inauguration prochaine d’une usine de fabrication de pirogues en fibres de verre.
  • Ahmed Bachir Kounta, journaliste de la RTS et guide religieux de la famille Kounta de Ndiassane est mort ce jeudi 17 Janvier.
  • La CPI rejette la demande de maintien en prison de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.
  • Aucun film sénégalais ne figure sur la liste des longs métrages de fiction du FESPACO 2019 .
  • Le procureur, Eric MacDonald, demande que Laurent Gbagbo restent en détention le temps que la CPI statue sur la demande d’appel.

Actualité

4500 Kg de drogues incinérées

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye a présidé ce jeudi 21 décembre à Dakar, l’incinération de plus de 4500 Kg de drogues saisies par les agents de la Police nationale. Cette séance d’incinération entre dans le cadre des activités de la 30ème semaine nationale de sensibilisation et de mobilisation contre les drogues. 

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye a présidé la cérémonie d’incinération de plus de 4500 Kg de drogues saisies par les agents de la Police nationale. Il a estimé que "c’est déjà important pour le symbole, de montrer que la drogue saisie est incinérée quelque part pour que personne ne puisse l’utiliser".

4 tonnes 500 kg dont 300 kg de drogue dur  ont été incinérées. 

"C’est vrai que la méthode qui a toujours été utilisée nous interpelle un peu parce aujourd’hui cet environnement est habité et naturellement avec la direction du vent nous causons des désagréments au voisinage", a-t-il souligné.

"C’est pourquoi j’ai demandé qu’on réfléchisse sur d’autres solutions pour incinérer la drogue. Et je pense qu’il y a possibilité de collaborer avec les industries pour le faire", a-t-il relevé, appelant à changer la forme actuelle d’incinération.

Par ailleurs, Aly Ngouille Ndiaye dit savoir que "beaucoup d’efforts ont été faits par les Forces de Police et de Gendarmerie qui font tous les jours beaucoup de saisies après un travail préalable de renseignement".

"Il faut aller dans le sens de sensibiliser les jeunes, les leaders d’opinion et les religieux voire tout le monde car cette lutte est une affaire de toute la société. Donc, il faut sensibiliser tout le monde" a-t-il souligné.

Cette séance d’incinération entre dans le cadre des activités de la 30ème semaine nationale de sensibilisation et de mobilisation contre les drogues. 

rts.sn

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.