Infos :

  • L'ENA abrite un symposium sino-africain sur la coopération et le développement.
  • 200 exposants paricipent au Salon international de la santé et du matériel médical de Dakar (SISDAK) qui s'ouvre ce mercredi 18 juillet.
  • Macky Sall a reçu en audience le nouveau ministre gambien des Affaires étrangères.
  • Douze milliards de francs seront prochainement débloqués pour financer le relèvement des plateaux techniques des structures de santé situées le long de la RN1.
  • Le ministre de la Santé et de l’Action sociale lance la réflexion sur la décentralisation du recrutement des agents de santé pour une meilleure gestion des ressources humaines.

Actualité

4500 Kg de drogues incinérées

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye a présidé ce jeudi 21 décembre à Dakar, l’incinération de plus de 4500 Kg de drogues saisies par les agents de la Police nationale. Cette séance d’incinération entre dans le cadre des activités de la 30ème semaine nationale de sensibilisation et de mobilisation contre les drogues. 

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye a présidé la cérémonie d’incinération de plus de 4500 Kg de drogues saisies par les agents de la Police nationale. Il a estimé que "c’est déjà important pour le symbole, de montrer que la drogue saisie est incinérée quelque part pour que personne ne puisse l’utiliser".

4 tonnes 500 kg dont 300 kg de drogue dur  ont été incinérées. 

"C’est vrai que la méthode qui a toujours été utilisée nous interpelle un peu parce aujourd’hui cet environnement est habité et naturellement avec la direction du vent nous causons des désagréments au voisinage", a-t-il souligné.

"C’est pourquoi j’ai demandé qu’on réfléchisse sur d’autres solutions pour incinérer la drogue. Et je pense qu’il y a possibilité de collaborer avec les industries pour le faire", a-t-il relevé, appelant à changer la forme actuelle d’incinération.

Par ailleurs, Aly Ngouille Ndiaye dit savoir que "beaucoup d’efforts ont été faits par les Forces de Police et de Gendarmerie qui font tous les jours beaucoup de saisies après un travail préalable de renseignement".

"Il faut aller dans le sens de sensibiliser les jeunes, les leaders d’opinion et les religieux voire tout le monde car cette lutte est une affaire de toute la société. Donc, il faut sensibiliser tout le monde" a-t-il souligné.

Cette séance d’incinération entre dans le cadre des activités de la 30ème semaine nationale de sensibilisation et de mobilisation contre les drogues. 

rts.sn

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.