Infos :

  • Dans le cadre de l’élection présidentielle du 24 février la CENA reçoit les chefs des missions d’observation de la CEDEAO, l’UA) et l’OIF.
  • Le ministre de la Pêche annonce l’inauguration prochaine d’une usine de fabrication de pirogues en fibres de verre.
  • Ahmed Bachir Kounta, journaliste de la RTS et guide religieux de la famille Kounta de Ndiassane est mort ce jeudi 17 Janvier.
  • La CPI rejette la demande de maintien en prison de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.
  • Aucun film sénégalais ne figure sur la liste des longs métrages de fiction du FESPACO 2019 .

Actualité

Les industries extractives de la région de Kédougou rapporte un cumul de 32,4 milliards FCFA en 2016

Les industries extractives de la région de Kédougou ont effectué au Trésor public "des paiements cumulés" de 32,4 milliards FCFA en 2016

Les industries extractives de la région de Kédougou ont effectué au Trésor public "des paiements cumulés" de 32,4 milliards FCFA en 2016 contre 18,4 milliards FCFA en 2015 et 13 milliards FCFA l’année d’avant, Selon un rapport publié mardi 9 janvier à Kédougou, à l’issue des travaux de la deuxième rencontre régionale de présentation des rapports ITIE 2015 et 2016.

"Les industries extractives de Kédougou ont effectué des paiements cumulés de 32,4 milliards FCFA en 2016 contre 18,4 milliards en 2015. Elles n’avaient versé que 13 milliards au Trésor, soit une hausse de 43% des contributions", rapporte le communiqué.

Il explique que "cette hausse est due notamment à la fin de la période d’exonération de Sabodala Gold Operations combinée à l’augmentation des contributions des entreprises AGEM Iamgold, Mako Exploration et Sabodala Mining Company".

Le gouverneur a donné des assurances quant à la redynamisation du cadre régional de concertation sur le secteur minier à Kédougou, pour "résorber le déficit de communication qui alimente les incompréhensions entre l’Etat, les communautés affectées et les compagnies minières présentes dans la zone".

La question du Fonds de péréquation et d’appui aux collectivités territoriales a également été abordée par la rencontre, dans le but de "faire avancer l’agenda de la transparence dans ce domaine", apprend-on.

Après Thiès, une réunion du Comité national de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives s’est tenue à Kédougou, en présence notamment du gouverneur William Manel du président de l’ITIE Mankeur Ndiaye.

Etaient également présents, des membres de la société civile, des représentants des communautés impactées par les activités minières, des organisations communautaires de base (OCB) et des élus locaux. De même, des entreprises extractives présentes dans la zone, des chefs de services régionaux, des mouvements de jeunes et de femmes, entre autres, avaient participé à cette rencontre.

rts.sn

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.