Actualité

George Weah, le nouveau président du Liberia

En fin de matinée ce lundi 22 janvier 2018 des dizaines de milliers de personnes ont assisté à l’investiture du président Weah et de la vice-présidente, Jewel Howard Taylor au stade Samuel-Doe pavoisé aux couleurs nationales, rouge blanc et bleu.

Une foule enthousiaste a manifesté sa joie pendant leur prestation de serment, tellement bruyamment que le juge qui présidait la cérémonie est intervenu en lançant des « à l’ordre ! à l’ordre ! » pour demander au public de faire moins de bruit. Mais il n’était plus question de se retenir lorsqu’on a passé l’écharpe présidentielle à George Weah.

La foule s’est calmée lorsque le drapeau du Liberia a été descendu et remis, comme le veut le protocole, à la présidente sortante, Ellen Johnson Sirleaf.

On a ensuite hissé un autre drapeau libérien, ce qui symbolise l’arrivée au pouvoir du nouveau chef de l’Etat. La foule a enfin une fois explosé lorsque George Weah s’est assis dans le fauteuil présidentiel, un trône doré tapissé de velours rouge.

Plusieurs chefs d’Etat africains étaient là : le président du Sénégal, Macky Sall. Il a été reçu en tête à tête juste avant l'investiture. En Français, Geroge Weah l'a remercié pour « ses conseils durant la campagne » ;  le Guinéen Alpha Condé, président en exercice de l’Union africaine, le Togolais Faure Gnassingbé, le Ghanéen Nana Akufo-Ado, le Gabonais Ali Bongo, le Congolais Denis Sassou-Nguesso, et le Malien Ibrahim Boubacar Keïta.

rts.sn avec agence

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.