Infos :

  • Le ministre de la Santé annonce un Plan quinquenal de lutte contre le cancer
  • Le Sénégal est à la 141e place sur 190 dans le classement du Doing business 2019.
  • L’avion A330 Néo d’Airbus sera livré à la compagnie Air Sénégal en fin janvier
  • Le vaccin contre le cancer du col de l’utérus va être officiellement introduit dans le Programme élargi de vaccination (PEV) ce 31 octobre.
  • Macky Sall, médaille d’Or de l’académie des sciences et techniques d’agriculture de France

Actualité

Les opportunités du numérique dans le processus de transformation structurelle :

Le ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique, Abdoulaye Baldé a présidé un atelier sur le thème "L’économie numérique pour une croissance inclusive au Sénégal".

L’innovation technologique et l’émergence numérique offrent des opportunités infinies pour accélérer le processus de la transformation structurelle, selon le ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique, Abdoulaye Baldé.

Elle permet d’atteindre "les objectifs de renforcement de la gouvernance institutionnelle", a souligné M. Baldé lors d’un atelier sur le thème "L’économie numérique pour une croissance inclusive au Sénégal" tenu ce lundi 5 mars 2018.

Le numérique reste un catalyseur pour tous les secteurs de production des biens et des services et contribue à renforcer la participation à des réseaux économiques de plus en plus vaste, a-t-il souligné.

Le gouvernement,  "conscient de l’énorme potentiel et de l’effet catalyseur des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication (TIC), est en train de créer les meilleures conditions pour booster l’économie nationale, à travers l’économie numérique" a dit le ministre.

Dans ce contexte, le Sénégal a élaboré une stratégie nationale Sénégal numérique 2025.

 M. Baldé a indiqué que "dans la nouvelle stratégie, nous voulons atteindre le 10% du PIB national à l’horizon 2025, créer plus de 20 mille emplois et atteindre les 12% en ce qui concerne la part des recettes".

 A travers l’accès 2 de la stratégie de politique e-gouvernement du Sénégal, a-t-il poursuivi, une administration connectée au service du citoyen et des entreprises, le Sénégal se propose de dématérialiser les services de l’administration, afin d’améliorer leur efficacité et accessibilité pour les citoyens.

La directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, Louise Cord, a salué "les réformes stratégiques et ambitieuses au Sénégal » et souligné que des « obstacles restent encore à surmonter".

Elle a cité la faible pénétration du haut débit mobile au Sénégal qui demeure cher.

rts.sn

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.