Infos :

  • Le point focal paludisme de la région médicale de Kaffrine, Ousseynou Fall, alerte contre une "augmentation drastique" des cas de paludisme dans le Ndoucoumane.
  • Au Sénégal les deux tiers des personnes vivant avec le VIH sont dépistées selon Dr Safiatou Thiam.
  • Le ministre de la Culture a remis un million de francs CFA à chacune des deux lauréates sénégalaises du dernier FESPACO.
  • Le match Sénégal-Madagascar du 23 mars sera joué au Stade Lat-Dior de Thiès
  • Le ministre de la Culture "Sargal" les femmes cinéastes lauréates du FESPACO

Actualité

Cérémonie de levée des couleurs à l'université A S de Ziguinckor

Le gouverneur de Ziguinchor, Guédj Diouf, a annoncé la délocalisation de la cérémonie mensuelle de levée des couleurs à différents services publics, en vue de créer "une forte adhésion populaire aux valeurs républicaines". Cette cérémonie se tenait jusque-là dans les locaux de la gouvernance de Ziguinchor, le premier lundi de chaque mois.

Le gouverneur de Ziguinchor, Guédj Diouf, a délocalisé la cérémonie mensuelle de levée des couleurs à d'autres services publics, en vue de créer "une forte adhésion populaire aux valeurs républicaines".

Cette cérémonie se tenait jusque-là dans les locaux de la gouvernance de Ziguinchor, le premier lundi de chaque mois, en présence des chefs de services régionaux et des forces de défense et de sécurité.

"Le mois dernier, nous étions à l’école élémentaire Marie Affinko Diatta. Aujourd’hui nous sommes à l’Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ)". En collaboration avec les forces de défense et de sécurité, nous avons décidé de délocaliser la cérémonie de la levée des couleurs. a-t-il expliqué.

Il s’exprimait à la suite de la cérémonie de levée des couleurs à l’UASZ, en présence des forces de l’ordre, des chefs de services et de plusieurs étudiants.

Délocaliser cette cérémonie vise à rapprocher des populations et à partager les valeurs républicaines avec les populations en vue d’avoir une forte adhésion populaire autour du drapeau et des emblèmes", selon M. Diouf.

Le recteur de l’UASZ Courfia Kéba Diawara s’est lui réjoui de cette initiative.Il a salué  "la forte présence" des étudiants et du personnel universitaire, ce qui selon lui devrait contribuer à raffermir le sentiment d’appartenance à une même nation.

rts.sn avec aps

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.