Infos :

  • Tabaski 2019 : Un approvisionnement équilibré du marché national avec plus de 871.000 têtes exposées dans les marchés.
  • Le ministre du travail rappelle que le mardi 13 et le mercredi 14 août correspondant respectivement à des jours ouvrables et met en gardes les absentéistes.
  • Le bateau-hôpital Africa Mercy est arrivé ce mercredi 14 aout au Port autonome de Dakar.
  • Ousmane Tanor Dieng 72 ans, est décédé des suites d’une maladie ce lundi15 Juillet en France.
  • La loi constitutionnelle portant suppression du poste de Premier Ministre a été promulguée par le Président de la république.

Actualité

Saint-Louis applique l'interdiction de fumer

Le programme national de lutte contre le tabac (PNLT), en collaboration avec les forces de sécurité, l’administration territoriale, ont mené dans la nuit du samedi, une opération d’interdiction de fumer dans les lieux publics du département de Saint-Louis.

Le programme national de lutte contre le tabac (PNLT), en collaboration avec les forces de sécurité, l’administration territoriale, ont mené dans la nuit du samedi, une opération d’interdiction de fumer dans les lieux publics du département de Saint-Louis.

Selon Bara Diop, président de la commission nationale de lutte anti-tabac, le gouvernement du Sénégal a manifesté sa volonté politique de freiner les effets sanitaires néfastes et les conséquences socio-économiques négatives liées à l’usage du tabac par le vote de la loi n° 2014-14 du 28 Mars 2014 relative à la fabrication, au conditionnement, à l’étiquetage, à la vente et à l’usage du tabac.

Il a par ailleurs, indiqué que, face à une application timide de cette loi, après des séances de sensibilisation, qui sont restées vaines, des opérations sont initiées dans tous les départements du Sénégal afin de réprimer les fautifs.

Bara Diop signale que dans "le département de Saint-Louis, plusieurs fumeurs et gérants de bar, hôtels et auberges, ont été sanctionnés et des contreventions de 5000 francs CFA pour les fumeurs et 100.000 francs CFA pour les gérants, leurs ont été infligées.

La supervision des opérations dans les régions, se fera sous forme de brigade, sous la coordination du gouverneur, avec des acteurs du Programme désignés.

A cet effet, ils seront accompagnés des forces de l’ordre et des membres des comités régionaux et départementaux et de toutes structures ou personnes jugées nécessaires, a indiqué Bara Diop.

rts.sn

A la une: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.