Infos :

  • Sidy Lamine Niasse 68 ans, patron du groupe de presse Walfadjri, est décédé ce mardi 04 décembre.
  • Baaba Maal a reçu le "Prix Music in Africa Honorary Award 2017" de la Fondation "Music in Africa".
  • La 27éme édition de la Foire Internationale de Dakar (FIDAK) se tiendra du 29 Novembre au 16 Décembre 2018.
  • Le ministre de la Santé annonce un Plan quinquenal de lutte contre le cancer
  • Le Sénégal est à la 141e place sur 190 dans le classement du Doing business 2019.

Actualité

Les importateurs d'huile vont acheter le stock de production locale

Le ministre du commerce a signé un protocole d’accord avec les huiliers qui régit les conditions de commercialisation de l’huile raffinée sur le marché national, et les importations d’huiles raffinées.

Les importateurs-distributeurs d’huile raffinée s’engagent à acheter la totalité des stocks disponibles auprès des industries de raffinage et de conditionnement. Les stocks s’élèvent à 5.620 tonnes, a dit le ministre du Commerce Alioune Sarr.

Le ministre du commerce a signé un protocole d’accord d’un an "renouvelable par tacite reconduction à compter de sa date de signature", qui vise à promouvoir la commercialisation de la production nationale d’huile d’arachide raffinée.

 Aux termes de ce protocole d’accord, les acteurs du secteur s’engagent à acheter la totalité des  5.620 tonnes de stocks d’huile raffinée disponibles, réparties entre notamment la Sonacos (5220 tonnes) et Oleosen, pour un montant total de 7 milliards de francs CFA.

Ecobank mettra en place une plateforme électronique, visant à faciliter et coordonner les opérations de commercialisation et à octroyer des crédits aux huiliers et commerçants.

"Ainsi, les importations d’huile de soja et de tournesol seront suspendues pour le moment, pour aménager un marché pour l’huile raffinée d’arachide", a précisé le ministre du Commerce.

"La production et l’importation des petits formats  de 250 ml à 5 l d’huile seront réservés à la production locale d’huile raffinée d’arachide", a-t-il ajouté.

Pape Dieng, directeur général de la SONACOS, la société de commercialisation des oléagineux du Sénégal, a précisé qu’il s’agit d’un "mécanisme consensuel" arrêté d’un commun accord par les différentes parties  qui régit les conditions de la commercialisation de l’huile raffinée sur le marché national, et les importations d’huiles raffinées.

rts.sn

A la une: 
Fil d'infos: 
oui
Sous-titres: 
Un protocole entre les huiliers et le ministre du commerce pour promouvoir la production locale

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.