FLASH INFOS

REPLAY JOURNAL TÉLÉVISÉ DE 20H -SAMEDI 15 JUIN 2024
UN INCENDIE RAVAGE LE CEM DE DIOULOULOU
KOLDA | SAISIE DE 108,7 KG DE COCAÏNE PAR LA DOUANE
NÉCROLOGIE | RAPPEL À DIEU DE MADEMBA SOCK
PREMIER BARIL DE PÉTROLE À SANGOMAR | LE CN-ITIE RECOMMANDE À L’ÉTAT DE RENFORCER LA RÉPARTITION ET L’ENCADREMENT DES RECETTES
LE NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE INSTALLÉ DANS SES FONCTIONS
AFFAIRE ABABACAR SARR | LA COMMISSION DONNE RAISON À JARAAF, CASA SPORT SAUVÉ, LE STADE DE MBOUR RELÉGUÉ EN DEUXIÈME DIVISION,
KOLDA | UN MINICAR FAUCHE MORTELLEMENT UN JEUNE HOMME, QUATRE BLESSÉS ENREGISTRÉS
FINALE COUPE DU SÉNÉGAL | KHALIFA ABABACAR GUEYE ET LES FÉRUS DE FOOT PRÊTS À CRÉER LA SENSATION
HAUSSE DES TARIFS EN PÉRIODE DE TABASKI | MALICK NDIAYE APPELLE LES CHAUFFEURS À FAIRE PREUVE DE PATRIOTISME
backImage

BASSIROU DIOMAYE FAYE INSTALLE CINQUIEME PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

a-la-une02 avr. 2024

img

Le plus jeune président de l’histoire du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye a prêté serment ce mardi 2 avril. M. Faye devient à 44 ans le cinquième président du pays depuis l’indépendance en 1960.

La cérémonie d’investiture s’est déroulée à Diamniadio.  Il a juré, « devant Dieu et devant la Nation sénégalaise, de remplir fidèlement la charge de président de la République du Sénégal », de défendre « l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale, de ne ménager enfin aucun effort pour la réalisation de l’unité africaine ».

Dans une allocution après son serment, M. Faye s’est dit « conscient » que sa large victoire dès le premier tour de la présidentielle du 24 mars exprimait « un profond désir de changement systémique ».

« Le Sénégal sous mon magistère sera un pays d’espérance, un pays apaisé avec une justice indépendante et une démocratie renforcée », a-t-il dit.

Il a évoqué les trois années de troubles qui ont précédé son élection, avec à la clé des dizaines de morts et des centaines d’arrestations. Il a assuré qu’il conserverait à l’esprit les sacrifices consentis par les « martyrs de la démocratie, les amputés, les blessés et les anciens prisonniers afin de ne jamais vous décevoir ».

M. Faye a dit entendre « clairement la voix des élites décomplexées qui disent haut et fort notre aspiration à plus de souveraineté, au développement et au bien-être » en Afrique. Il a réitéré à l’attention des partenaires étrangers « l’ouverture du Sénégal à des échanges respectueux de notre souveraineté, conformes aux aspirations de notre peuple, dans un partenariat mutuellement gagnant ».

Il a également souligné l’ampleur des défis sécuritaires auxquels font face de nombreux pays africains et qui « nous oblige à plus de solidarité ».

Plusieurs chefs d’Etat, dont le Nigérian Bola Ahmed Tinubu, président en exercice de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest Cedeao, le Mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, le Gambien Adama Barrow, le Guinéen Mamadi Doumbouya  et le Bissau-Guinéen Umaro Sissoco Embalo étaient à Diamniadio. Le vice-président ivoirien Tiémoko Meyliet Koné, le Premier ministre rwandais Edouard Ngirente et le président de l’organe tenant lieu de Parlement au Mali, Malick Diaw, étaient également sur place.

Le président Bassirou Diomaye Faye succède pour cinq ans à Macky Sall, 62 ans, qui a dirigé le pays pendant 12 années. 

LES TWEETS
backImage