FLASH INFOS

LE CONSEIL NATIONAL DU LAÏCAT DU SENEGAL APPELLE A LA POURSUITE DU PROCESSUS ELECTORAL ET A L’ORGANISATION DE L’ELECTION PRESIDENTIELLE AVANT LE 2 AVRIL
DIALOGUE NATIONAL | DES CANDIDATS ‘’SPOLIES’’ APPELLENT A LA REPRISE DU PROCESSUS ELECTORAL 
LE PRESIDENT MACKY SALL ANNONCE UNE LOI D’AMNISTIE POUR FAVORISER LA RECONCILIATION NATIONALE
LE PRESIDENT MACKY SALL LANCE LE DIALOGUE NATIONAL A DIAMNIADIO
DIALOGUE NATIONAL | LE CADRE UNITAIRE DE L’ISLAM AU SENEGAL SALUE L’INITIATIVE
DIALOGUE NATIONAL | PHILIPPE TINE, DU CNL, ENCOURAGE LES ELITES A PRIVILEGIER LA CONCERTATION
LES DIRIGEANTS DE LA CEDEAO FELICITENT MACKY SALL POUR SES REALISATIONS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT
LE JOURNAL TELEVISE DE 20H – DIMANCHE 25 FÉVRIER 2024
RETRO 07 DU DIMANCHE 25 FEVRIER 2024
LA CEDEAO ENCOURAGE LES SENEGALAIS A PRIVILEGIER LE DIALOGUE
backImage

AUDIOVISUELLE PUBLIC : BABACAR DIAGNE PLAIDE UN FINANCEMENT CONSEQUENT POUR LA RTS

rts-116 oct. 2023

img

Le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel a accueilli ce lundi 16 octobre 2023 une importante délégation de la Radiodiffusion Télévision Sénégalaise, dirigée par son Directeur Général, M. Racine TALLA. Cette rencontre a été l’occasion pour les deux entités de discuter et finaliser le cahier des charges de la RTS.

Le Président du CNRA, Babacar Diagne, considère ce jour comme historique, car la RTS a reçu son cahier des charges des mains du régulateur, une première depuis 1960. « Je voudrais vivement féliciter le Directeur général et exprimer à nouveau le vœu que l’État vous finance à la hauteur de vos missions, car c’est d’une importance capitale. Je plaide en faveur d’un financement conséquent, garanti et pérenne pour la RTS en raison de la lourdeur de ses missions ».

Babacar Diagne d’ajouter « que ces missions exigent que la RTS reste constamment connectée aux préoccupations profondes de la société sénégalaise. Cela signifie que vous ne pouvez pas être assujetti aux impératifs de l’audimat, ni même aux contraintes des sondages. Vos missions sont d’une importance cruciale, et l’État doit tout mettre en œuvre pour assurer un financement adéquat. »

Racine TALLA a profité de cette opportunité pour souligner l’évolution de l’écosystème de la radio et de la télévision. De nombreuses avancées ont été mises en place pour rendre l’information plus accessible et pour permettre aux auditeurs et téléspectateurs de devenir également des acteurs de l’information. Selon lui, ces mutations ont inévitablement un impact sur notre société. « Ce cahier des charges représente un ensemble de missions que nous nous engageons à respecter, en bénéficiant d’un financement adéquat pour l’audiovisuel. Nous cherchons à assumer notre rôle en jouant ce rôle avec des financements réguliers, provenant de sources clairement définies, afin d’assurer la stabilité nécessaire pour remplir pleinement notre mission et, bien entendu, respecter ce cahier des charges. »

backImage