FLASH INFOS

MADINA GOUNASS | LE GÉNÉRAL JEAN BAPTISTE TINE PLAIDE POUR UN APAISEMENT APRÈS UNE RENCONTRE AVEC LE KHALIFE
LE PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE EN FRANCE, MERCREDI, POUR LE FORUM MONDIAL POUR LA SOUVERAINETÉ ET L’INNOVATION VACCINALES
HAJJ 2024 | LA CHALEUR EXTRÊME FAIT PLUSIEURS MORTS PARMI LES PÈLERINS EN ARABIE SAOUDITE
NÉCROLOGIE | RAPPEL À DIEU DE ALLA DIENG DE L’UNACOIS YESSAL
 TABASKI | ENVIRON 249 TONNES DE DÉCHETS ÉVACUÉES PAR LA SONAGED À ZIGUINCHOR
SAINT-LOUIS | DES ÉQUIPES DE LA SONAGED MOBILISÉES POUR DÉBARRASSER LA VILLE DE SES ORDURES
LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR ATTENDU À MÉDINA GOUNASS
REPLAY JOURNAL TÉLÉVISÉ DE 20H – LUNDI 17 JUIN 2024
VIOLENCES À MÉDINA GOUNASS | LES DISCIPLES DU KHALIF INTERPELLENT LE CHEF DE L’ÉTAT
HAJJ 2024 | DÉCÈS À LA MECQUE DE TROIS PÈLERINS SÉNÉGALAIS
backImage

DIABOUGOU – BAKEL | UN ACCIDENT SUR UN SITE D’ORPAILLAGE FAIT UN MORT ET DEUX BLESSÉS

a-la-une21 mai 2024

img

Un tragique accident s’est produit sur un site d’orpaillage à Diabougou, dans le département de Bakel, causant la mort d’un orpailleur malien, informe la Rfm.

Selon la source, l’incident, survenu dimanche après-midi vers 17 heures, a été provoqué par un éboulement de terre alors que la victime tentait de dérober des pierres précieuses. Deux autres personnes ont été blessées.

« Les orpailleurs maliens étaient en pleine recherche d’or lorsqu’ils ont creusé les flancs des galeries, provoquant la chute des rochers. En apprenant la nouvelle, les orpailleurs des sites environnants se sont précipités sur les lieux pour porter secours aux victimes. Des opérations de recherche ont été menées pour libérer une personne coincée sous les débris », renseigne la même source.

« Parmi les trois victimes, deux ont survécu avec des blessures, tandis que la troisième a succombé à ses blessures. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l’éboulement », a-t-elle ajouté.

A en croire à la Rfm, les forces de la brigade de gendarmerie de Kénieba ont arrêté le propriétaire du site, qui sera présenté ce mardi au parquet du tribunal de grande instance de Tambacounda.

backImage